Où as-tu mis ton coeur, Sherbrooke

Je suis aller virer dans l'Est, j'ai joué au touriste et ramener des portraits.

Où as-tu mis ton coeur, Sherbrooke

Là. Je suppose, dans le rayon de lumière.

À l'opposé des coeurs, y'a les parkings.

J'ÉTAIS PAS LA POUR RIEN

Le syndicat des employés de la Tribune tenait une assemblée syndicale. Je m'y suis invité. Le beau gars c'est Mickaël Bergeron, Les ptites mains, c'est Karine Tremblay et le triangle, c'est moi, photographié par Karine. Les deux sont chroniqueurs à la Tribune. Les deux meilleurs de tout le réseau.

Au dela du syndicalisme, y'a le travail.

🎼«C'est la langue de mon coeur et le coeur de ma vie» - Michel Rivard. Moi je pensais qu'à Sherbrooke, c'était pas mal bilingue... Mais non, c'est le Québec, plus que chez nous. Vous lirez la chronique de Karine datée du 20 décembre dans La Tribune.

Y'a pas de rapports, j'étais là, dans la salle de nouvelle quand elle a terminée son texte, tard...

La photo qui suit peut générer de l'anxiété.

Cette photo là, je l'adore. Elle, probablement pas. Sauf que si on regarde l'image pour ce qu'elle est, le stress, le vertige, la froidure des longues journées. Je sais pas, mais je l'aime... La photo.

Borderline DEADLINE - décembre 2023

LES IMAGES QUE J'AURAIS PAS FAIT

La pire photo, c'est celle que t'as pas. C'est vrai. La meilleure, c'est celle que t'as, aussi. Fait que moi, j'ai ça.